Investir en loi Pinel en 2018 : c’est toujours possible !

Investir en loi Pinel en 2018 : c’est toujours possible !

Alors que ce dispositif devait disparaître à la fin de l’année 2017, le gouvernement a décidé de prolongé la loi Pinel, très appréciées par le secteur du bâtiment. Il y aura bien des aménagements importants, mais la mise en application de ces aménagements sera légèrement différée par rapport aux premières moutures de la loi. Avis aux retardataires, dans certaines zones, 2018 sera votre dernière chance d’investir en Pinel.

Loi de finances 2018

L’adoption définitive de la loi de finances 2018 le 21 décembre 2017, a bien validé la prolongation de la loi Pinel jusqu’à la fin de l’année 2021 permettant ainsi aux particuliers de continuer à investir en loi Pinel et à soutenir le secteur de l’immobilier, selon le vieil adage : « Quand le bâtiment va, tout va ».

D’autant plus que cette loi de finances 2018 prolonge aussi selon des modalités assez proches le Prêt à Taux Zéro.

Aménagements du dispositif

Pour rappel, le dispositif Pinel permet d’obtenir une réduction significative de ses impôts, entre 12 % et 21 %. Cette réduction est bien entendu soumise à diverses conditions dont les principales sont d’acheter ou de faire construire un logement neuf (ou apparenté), et de faire louer son bien pendant plusieurs années, entre 6 à 12 ans, sachant que plus la durée de mise en location et longue, et plus le Fisc sera « généreux ». L’idée de cette loi étant de limiter l’inflation des loyers par l’offre.

Les aménagements en 2018 sur la loi Pinel ne concerne pas les modalités de réduction de l’impôt, mais les zones éligibles à ce dispositif. Désormais, seules les zones dites tendues continueront de bénéficier de la loi Pinel jusqu’en décembre 2021. Ces zones tendues (A, A1 et B1) sont les zones les plus urbanisées comme l’Île-de-France ou la côte d’Azur, ainsi que les DOM-TOM.

Date limite repoussée

Les autres zones, B2 et C, devaient sortir du dispositif dès ce mois de janvier 2018. Cependant, les dernières modifications de la loi de finance 2018 prolonge subtilement la loi Pinel, y comprit pour ces zones non tendues, puisqu’il est possible de bénéficier du dispositif en achetant un logement neuf dans ces zones avant la fin de cette année, à condition que le permis de construire de celui-ci ait été déposé avant la fin de l’année dernière. En cherchant un tout petit peu, il est donc encore possible d’investir en Pinel sur l’ensemble du territoire y comprit en 2018. Mais c’est vraiment la dernière année où cela est encore possible. Alors, ne traînez plus !