Mots clés pour Banque : Aucun

Banque

 

Entreprise dont l’activité principale consiste à consentir des crédits et à collecter l’épargne, ce qui lui donne la fonction bien particulière d’émettre de la monnaie. En outre, elle propose à sa clientèle des services divers (conseil aux épargnants, réalisation d’opérations financières, location de coffres…).
Enfin, elle peut investir directement dans le capital des sociétés à condition de respecter des règles de sécurité qu’édictent les pouvoirs publics dans le but d’éviter le krach (faillite bancaire) des établissements qui auraient trop misé sur des affaires en difficulté (on s’exposerait alors à l’écroulement d’un système frappé par la défiance puis la panique des déposants). Les banques sont répertoriées parmi les « établissements de crédit » dans la nomenclature des secteurs institutionnels de la comptabilité nationale. On dit aussi « banque commerciale » et « banque de second rang ».
Pour des raisons de prudence, la loi différenciait jusqu’en 1966 les banques de dépôt spécialisées dans la gestion des fonds reçus du public, moyennant une limitation sévère des risques (ressources et emplois de court terme), et les banques d’affaires dont la mission consistait à investir dans les entreprises des disponibilités issues pour l’essentiel de leurs fonds propres et d’emprunts à long terme.