Mots clés pour EBITDA :
EBITDA

EBITDA

A quoi correspond l’EBITDA ?

L’ebitda est un indicateur avancé dans l’analyse fondamentale d’une entreprise. Très répandu aux États-Unis, cet indicateur correspond au résultat d’exploitation pour le système français. Avec le PER, le BPA, l’ebitda est un indicateur très suivi dans le cadre d’une gestion de portefeuille en stockpicking.

Définition de l’Ebitda:

C’est le solde entre les produits d’exploitation et les charges : coûts des ventes, frais administratifs et commerciaux…. En d’autres termes, l’Ebitda désigne les revenus avant impôts et intérêts, dotations aux amortissements et autres provisions.

Il existe d’autres formes de cet outil. En effet, est né par exemple le OIBDA pour operating income before depreciation and amortization – (profit d’activité avant dotations aux amortissements et provisions) et BAIIA (Bénéfices avant intérêts, impôts et amortissements).

Cet indicateur très utilisé aux États-Unis peut être également comparé à l’EBE pour l’Excédent Brut d’Exploitation en France. Il informe directement sur la rentabilité opérationnelle courante d’une société.

Comment calculer l’Ebitda ?

Il existe deux formes de calculs de l’Ebitda à partir d’un compte de résultat.

Prenons l’exemple d’une société A avec un compte de résultat suivant :

Chiffre d’affaires : 1,000.000 euros
Achats : 250.000 euros
Autres charges externes : 90.000 euros
Charges personnel : 125.000 euros
Charges d’intérêts : 28.000 euros
Charges d’impôts : 19.000 euros
Dotation aux amortissements : 56.000 euros
Résultat net : 432.000 euros

1ère méthode de calcul de l’Ebitda : Soustractive.

Ebitda = Chiffre d’affaires – Achats – Autres charges externes – Charges de personnel
Ebitda = 1,000.000 – 250.000 – 90.000 – 125.000 = 535 000 euros

2ème méthode de calcul de l’Ebitda : additive.

Ebitda = Résultat net + Charges d’intérêt + Charges d’impôts + dotations aux Amortissements
Ebitda = 432.000 + 28.000 + 19.000 + 56.000 = 535 000 euros

Un autre outil est né depuis la création de l’Ebitda, il s’agit de l’EBIT pour Earnings before Interest and Taxes qui correspond aux revenus avant intérêts et impôts. Pour suivre notre exemple, l’EBIT est donc :

EBIT = EBITDA – Dotations aux amortissements
EBIT = 535 000 – 56 000 = 479 000 euros

D’une manière générale, il conviendra de rester vigilant lorsqu’une société cotée publie son compte de résultat et par conséquent l’EBITDA. En effet, des méthodes de calculs alternatives pourraient biaiser la lecture réelle de certains résultats par des phénomènes inhabituels.