Mots clés pour Capital Flottant :
Capital Flottant

Capital Flottant

Le capital flottant d’une entreprise

Le flottant, plus exactement le capital flottant d’une entreprise cotée en bourse correspond au capital échangeable en bourse mis à disposition par la dite entreprise.

Le capital flottant est donc à distinguer de la capitalisation boursière qui elle, représente la valeur globale de l’entreprise.

Faisons un exemple :
La société A a une capitalisation boursière de 10.000.000 euros et un capital flottant de 20%. Le capital flottant (échangeable en bourse) sera de 2.000.000 euros

il est traditionnellement exprimé en pourcentage du capital total de l’entreprise mais il peut également être exprimé en valeur.

Le capital flottant est un aspect important dans l’analyse boursière. En effet, plus le capital flottant sera important, meilleure sera la liquidité lors des échanges en bourse.

Structure d’un capital

Le capital flottant est donc la partie négociable en bourse. Nous avons distingués le capital flottant de la capitalisation boursière, il faut également souligner l’exclusion au capital flottant de certaines notions comme :

Auto-Contrôle : Partie du capital flottant appartenant directement à l’entreprise par le biais de rachat d’actions.
Actionnaires : Un pacte d’actionnaires est généralement présent dans le capital d’une entreprise cotée. Cette partie n’étant pas à vendre, elle ne figure pas dans le capital flottant.
Autres sociétés : D’autres sociétés peuvent être présentent pour diverses raisons dans le capital d’une autre entreprise.

Le capital et les seuils

Lorsqu’un investisseur, un fond de gestion ou toute autre entité achètent un paquet d’actions d’une entreprise et dépasse le seuil des 5% du capital flottant, l’Autorité des Marchés Financiers en informe systématiquement les marchés par un communiqué.

Ces franchissements de seuils peuvent avoir un impact psychologique sur les cours mais aussi la possibilité pour l’entreprise acquéreuse de ces titres d’obtenir un siège au conseil d’administration.

Les dépassements de seuils, 5% ou 10% ont généralement un impact positif sur les cours alors qu’un dépassement de seuil à la baisse et plus précisément sous les 5% a un impact négatif sur les cours.