Mots clés pour La stratégie Buy And Hold :
La stratégie Buy And Hold

La stratégie Buy And Hold

La stratégie d’investissement : Buy And Hold

La stratégie Buy And Hold consiste à acheter des titres d’entreprises sur un horizon de long terme (de quelques années à quelques dizaines d’années) dont la valorisation ne représente pas la valeur intrinsèque de l’entreprise.

Cette stratégie a pour objectif de s’inscrire dans le temps, sans se préoccuper des soubresaut boursier (crise boursière notamment).

L’analyse technique est très rarement utilisée pour ce type de stratégie. En effet, l’investisseur se tournera vers une analyse fondamentalede l’entreprise et son secteur d’activité.

Le Buy And Hold dans le détail

L’investisseur ayant recourt à cette stratégie part du principe que les actions gardent un << bon rendement >> malgré les périodes de crises boursières.

Ce même investisseur considère que les actions des entreprises sont toujours correctement valorisées (efficience du marché) et qu’il n’est donc pas utile de chercher à réaliser des plus-values à court terme.

Un autre argument est mis en avant, est la performance rognée par une stratégie à court terme par les différents arbitrages à effectuer (Frais de courtages). Bien sur, avec le développement des courtiers en ligne, cet argument ne représente plus un élément qui compte dans la stratégie.

Le dernier et principal atout de cette stratégie réside dans le fait de percevoir un rendement annuel par le dividende de l’entreprise.

Buy And Hold ou Market Timing ?

Le Market Timing est l’inverse de la stratégie Buy And Hold. En effet cette stratégie consiste à réaliser, en fonction des valorisations d’entreprises des rotations des positions dans un portefeuille.

L’horizon d’investissement peut être de quelques jours à quelques mois mais rarement au-delà. Cette technique à pour but de selectionner en portefeuille uniquement les actions dont le rendement est le plus élevé.

 Il n’y a pas de grand vainqueur

Ces deux stratégies sont en opposition mais selon l’horizon séléctionné, les deux stratégies présentent des intérêts à plusieurs échelles de temps en fonction du profil d’investisseur.

Prenons un exemple de Buy And Hold

Nous avons acheté le titre Unibail Rodamco en janvier 2003 à un cours de 60 euros. Malgré la crise financière de 2008, le titre s’apprécie aujourd’hui de +160% à 160 euros sans compter le dividende annuel.

Si vous aviez investi en 2003 la somme de 1 000 euros dans Unibail Rodamco votre capital serait aujourd’hui de : 3 185,70 euros soit +218,57 % (dividende inclu)

Évolution du titre Unibail Rodamco depuis 2003 - Graphique Boursorama

Évolution du titre Unibail Rodamco depuis 2003 – Graphique Boursorama

Rappel des dividendes depuis 2003 :

2003 : 2,52% – 2004 : 4,49% – 2005 : 3,35% – 2006 : 2,95% – 2007 : 2,65% – 2008 : 5,45% – 2009 : 6,94% – 2010 : 6,45% – 2011 : 5,36%

En conclusion

Cette stratégie, moins à la mode depuis le développement des courtiers en ligne et la facilité d’accès du passage d’ordres via les réseaux informatique, représente une part d’investissement toujours importante chez les ivnestisseurs institutionnels et paritucliers qui désirent obtenir un rendement de la bourse sur du très long terme.