Mots clés pour Les CFD – Contrat For Difference :
Les CFD – Contrat For Difference

Les CFD – Contrat For Difference

Qu’est-ce qu’un CFD

Un CFD est un produit dérivé permettant de participer aux variations de cours d’un titre ou indice boursier sans être détenteur de l’instrument sous-jacent lui-même.

Ce sont des produits financiers qui permettent de spéculer à la hausse ou la baisse sans détenir vraiment le produit sous-jacent.

Comment fonctionne t-il ?

L’évolution des CFD est similaire aux actions et indices boursier. Les CFD sont des sous-jacents et répliquent généralement peu ou prou l’évolution du produit financier auquel il est rattaché.

Un avantage qui n’est pas des moindres sont les frais plutôt réduit sur ce type de produit financier. En effet, les frais de transactions sont inclus dans l’écart Offre/Demande (Spread).

Exemple sur le CFD CAC 40 : Ask : 3431 – Bid : 3432.50

Dans notre exemple, le spread (les frais du broker) sont à 1.50 Pips.

Les ordres en CFD

De la même façon qu’un passage d’ordre traditionnel, vous retrouverez sur votre plateforme de trading :

Ordre au marché : Vous permet d’acheter ou vendre au cours disponible.

Stop Loss : Permet de placer seuil de protection. (Sous le cours si vous êtes à l’achat et au-dessus si vous êtes à la vente).

Limite : Votre objectif de gain. Seuil à partir duquel vous souhaitez sortir de votre position. (Au-dessus des cours si vous êtes à l’achat et en dessus si vous êtes à la vente).

Stop Suiveur : Permet de laisser courir ses gains. Après avoir définis le nombre de PIPS séparant le cours, votre position sera débouclée en cas de retournement de tendance.

Seuil à l’achat ou la vente : Vous placez votre point d’entrée à la hausse ou la baisse (Au-dessus d’une résistance ou sous un support par exemple).

Les CFD et le levier

L’autre avantage des CFD est l’effet de levier associé aux produits. En effet, celui-ci est généralement de 20 pour les investissements sur indices et 10 sur les investissements actions.

En d’autres termes, si votre capital de départ est de 1000 euros, vous pourrez investir à hauteur de 20 000 euros sur les indices et 10 000 euros sur les actions.

Un avantage qui peut se révéler piégeur tout de même, car une connaissance solide en analyse technique et money management est indispensable.

Les taux d’intérêts sur les CFD

Des intérêts s’appliquent si vous en détenez après la clôture de la bourse, voici les conditions :

Vous achetez un CFD, vous payez des intérêts au taux interbancaire de la devise de l’action correspondante (LIBOR + 3%).

Vous vendez un CFD, vous percevez des intérêts au taux interbancaire de la devise de l’action correspondante (LIBID – 2,5%).

Chez qui spéculer les CFD ?

L’offre de courtier est devenue abondante ces dernières années face à une demande constante des investisseurs particuliers sur ce marché.

Cependant, de simples règles permettent d’éviter certains déboires comme le référencement de votre broker à l’AMF par exemple ou la notoriété de celui-ci dans les médias.