Accueil L’investissement en bourse grâce aux produits dérivés, aux swaps et aux ETF

    L’investissement en bourse grâce aux produits dérivés, aux swaps et aux ETF

    54
    0

     

    L’investissement en bourse se compose de deux grandes familles, les supports tangibles et les produits dérivée, le concret et le pari sur le concret.

    Dans les supports tangibles, il y a bien sûr les actions, mais aussi les monnaies, l’Or Physique et le pétrole en baril.  Il est compréhensible que l’on puisse investir dans le pétrole sans recevoir du pétrole à la maison, c’est pourquoi la finance a inventé les produits dérivés, comme un ticket qui donne droit au physique, mais que l’on n’utilise  jamais.

    C’est avec ces produits dérivés que la spéculation a pris plus de place dans la finance ces dernières années, avec l’invention d’outils toujours plus complexes et plus risqué.

    Avec les produits dérivés, on peut tout acheter, souvent avec de l’effet de levier, pour augmenter encore le potentiel et aussi le risque.

    Pour simplifier, l’effet de levier permet d’acheter une somme au-dessus de ces moyens, par exemple, avec un produit dérivé de levier 10, on peut acheter 1000 euros de support tangible avec seulement 100 euros de produits dérivés.

    Les effets de leviers ont été limités de plus en plus au cours de ces dernières années, pour protéger les petits épargnant qui prenait trop de risque et qui pouvait engranger de grosses pertes.

    Vous en apprendrez plus sur l’investissement en actions et en produits dérivés, sur cet article sur la bourse.

     

    Les ETF : Exchange Traded Funds

    Les ETF, aussi appelé tracker, sont des produits dérivés qui permettent d’acheter des indices boursiers, c’est-à-dire des paniers d’actions.

    Le CAC40 est le panier d’actions le plus connus en France, c’est un indice composé des 40 plus grosses entreprises Françaises, on peut donc acheter un ETF, avec ou sans effet de levier, qui suivra l’évolution du CAC40.

    Toujours avec ces ETF, on peut acheter des paniers d’actions par secteurs. Par exemple, au lieu d’acheter directement des actions Total, on peut acheter un ETF sur le secteur pétrolier.

    Cet ETF sera composé des performances des actions d’entreprises pétrolières Européennes ou mondiales. On peut aussi prendre un ETF plus large, par exemple un ETF sur le secteur de l’énergie, où en plus des entreprises pétrolières, on aura des entreprises gazières et des entreprises qui investissent dans les énergies renouvelables.

     

    Les SWAP : Echange de crédit

    Les Swaps sont des produits dérivés utilisés par les banques, pour échanger les intérêts ou rendements d’un placement par un autre.

    Les plus connus des SWAP sont les CDS. Ce sont ces outils qui ont causés la crise immobilière de 2008 aux Etats-Unis. Les CDS permettent par exemple d’échanger les intérêts d’un crédit immobilier à taux variable, contre les intérêts d’un crédit moins risqué à taux fixe.

    Une banque qui touche 3% d’intérêt variable annuel sur un prêt immobilier de 200 000 euros, avec le risque que le taux variable monte à 5% et que le propriétaire fasse défaut, peut vouloir échanger ce « placement » risqué contre un taux de crédit fixe à 2% et ne plus être potentiellement perdant sur un défaut. C’est la banque qui prend le risque de gagner plus, qui perdra en cas de défaut.