L’assurance habitation : que couvre-t-elle ?

L’assurance habitation : que couvre-t-elle ?

Bien que l’assurance habitation ne soit pas obligatoire, prendre le risque de s’en passer pourrait avoir des conséquences désastreuses qu’il vaut mieux éviter. Quelles sont les couvertures de base d’une assurance habitation et quelles sont les différences entre elles ?

Les couvertures de base

Lorsque vient le moment de choisir son assurance habitation , il est important de savoir à quoi s’attendre au niveau des couvertures de base, afin de pouvoir établir un minimum d’attentes et définir les extras dont nous aurons besoin selon les spécificités de notre logement.

En principe, certaines couvertures se retrouveront dans tous les contrats d’assurance habitation. Voici une liste des protections qui devraient figurer sur un devis pour une assurance de base :

Incendie, explosion, catastrophes naturelles, dégâts causés par la foudre, dégâts causés par une tempête et/ou de la grêle, dégâts des eaux, dommages causés par la fumée et la suie, implosion ou dommages au toit causés par la neige ou la grêle, chute d’un arbre sur l’habitation, bris de vitres et habitation percuté par un véhicule ou un avion.

Les principales différences

La première différence entre les devis d’assurance tient de la valeur assurée qui se calcule différemment à l’intérieur de chaque compagnie. Ce qu’il faut retenir est que plus la valeur assurée sera élevée, plus l’indemnisation à laquelle vous aurez droit, le cas échéant, sera elle aussi élevée.

La deuxième différence importante concerne la franchise. Dans un contrat d’assurance, elle représente la somme restant à la charge de l’assuré (non indemnisée par l’assureur) dans le cas où survient un sinistre. En principe, plus la franchise est élevée, plus la prime sera réduite. C’est à chacun de déterminer quel montant il est prêt à débourser dans le cas d’un sinistre avant que l’assureur n’ait à régler sa part.

La troisième différence tient des couvertures supplémentaires, qui pourront être optionnelles ou non. Celles que l’on retrouve le plus souvent sur des contrats d’assurance habitation sont l’assurance contre le vol, une garantie additionnelle pour le jardin et la clôture ainsi que pour la piscine, de même que pour le bris ou la perte totale des véhicules qui se trouvent sur la propriété. Les pertes indirectes, comme des frais de déplacement et de pertes de temps résultant d’un sinistre, peuvent elles aussi être assurées.

Dans le cas où le logement serait inhabitable, suite à un incendie ou tout autre événement ayant causé le sinistre, le montant que l’on devra débourser pour un logement alternatif peut être prévu dans le contrat d’assurance. Puisque les différences entre les assureurs peuvent être significatives, il est suggéré de porter une attention particulière à cette clause.

Mots clés : Pas de Mot Clé